Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

La gauche partisane de PV2020 fait de belles promesses tout en refusant le débat avec la gauche référendaire

lundi 28 août 2017

La réforme Prévoyance vieillesse 2020 constitue une véritable contre-réforme qui va augmenter l’âge de la retraite des femmes, baisser les taux de conversion et donc les rentes LPP, et enfin vider les poches de la population pour financer des actionnaires. Pour cette campagne, les partisans sortent les grands moyens avec un budget frôlant le million. Mais cela ne suffit pas. Alors, ils utilisent les menaces et les promesses sans lendemain.

Roger Nordmann publie une vidéo sur Youtube. N’ayant pas peur des contradictions après la votation sur AVSplus, il commence par la peur : Les finances de l’AVS et de la LPP seraient au bord du gouffre. Or, ce qui est vrai pour la LPP ne l’est pas pour l’AVS dont le bilan comptable régulièrement mis sur le grill est solide et solidaire. Il s’engage ensuite avec des promesses sans avenir : PV2020 empêcherait toute augmentation future de l’âge de la retraite et assurerait le niveau des rentes. Or, l’augmentation de l’âge de la retraite de 2 ans sous la direction de Ruth Dreifuss en 2001 n’a pas empêché la hausse prévue pour 2018. Et il est carrément indécent d’oser prédire à 20 ans le rendement sur des marchés boursier en déliquescence lorsque l’on constate que le rendement initial attendu pour la LPP était de 4%.

Les partisans de PV2020 sont coincés face à une campagne de gauche menée par un comité constitué d’organisations politiques et syndicales qui a réussi le pari de faire aboutir le référendum avec 70’000 signatures en défendant des retraites dignes et solidaires. Or, les partisans de gauche refusent tout débat avec les référendaires n’ayant pas peur d’écorner ainsi le débat démocratique.

Sébastien Schnyder / solidaritéS

PS:

destiné à 24heures le 16-08-2017