Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

Communiqué de presse Berne le 6 juillet 2017

Référendum contre la loi sur la Prévoyance vieillesse 2020 déposé !

jeudi 6 juillet 2017 par Claude REYMOND

Deutsch

Italiano

Le Comité « Non à la hausse de l’âge de la retraite. Non à la baisse des rentes » a récolté plus de 70’000 signatures et a déposé 58’718 signatures validées auprès de la Chancellerie ce jeudi 6 juillet. Le 24 septembre, les citoyennes et les citoyens pourront ainsi s’exprimer non seulement sur la hausse de la TVA, mais également sur l’ensemble de la Loi sur la prévoyance vieillesse 2020.

Le 24 septembre, le comité référendaire appelle les citoyennes et les citoyens à glisser un double NON dans l’urne. Un non à la hausse de l’âge de la retraite et à la baisse des rentes et un non à la hausse de la TVA et des cotisations à la LPP. Il s’oppose à une réforme qui se fait sur dos des femmes, des salarié-e-s et des retraité-e-s.

Les femmes seront obligées de travailler une année de plus, au prétexte d’une égalité qui n’est toujours pas réalisée dans la vie active : salaires plus bas et temps partiels détériorent le niveau de retraite des femmes, si bien que leur rente du 2e pilier est de 63% inférieure à celle des hommes. Ni le bonus de 70 francs, ni la réduction modérée du montant de coordination ne compenseront cet immense écart !

Les salarié-e-s, particulièrement celles et ceux qui ont des salaires inférieurs à 84’600 francs et les jeunes subiront la baisse du taux de conversion de 6,8% à 6%, soit une baisse des rentes de 12%. Pour « compenser » cette baisse, ils devront payer davantage de cotisations. Une mauvaise affaire d’autant plus que l’avenir des rentes du 2e pilier n’est de loin pas garanti.

Les retraité-e-s actuel-le-s ne toucheront pas un franc, alors qu’ils subiront la hausse de la TVA. C’est par ailleurs la première fois dans l’histoire de l’AVS que des rentes différenciées selon l’âge seront servies aux retraité-e-s.

Le Comité référendaire refuse tant la logique de la peur imposée par le camp du oui à PV 2020 que la volonté de démanteler l’AVS affichée par les opposants de droite à PV. Il ne croit pas à la catastrophe des finances de l’AVS, déjà maintes fois annoncée et jamais réalisée. Une autre réforme est possible et consiste à renverser résolument la vapeur en faveur de l’AVS qui est la seule assurance solide, solidaire et égalitaire.

PS:

Contacts pour la Suisse romande :

Alessandro Pelizzari — 079 817 29 04
Michela Bovolenta — 079 647 72 83
Jocelyne Haller — 076 382 01 82
Agostino Soldini — 079 263 15 29




Derniers articles