Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

En Israël, un espoir féminin en marche

mercredi 19 octobre 2016 par Claude REYMOND

Genève > Des militantes se sont réunies hier pour soutenir la « Marche de l’espoir » des femmes pour la paix au Proche-Orient.

paru dans Le Courrier du 19 octobre 2016

Elles sont parties à pied le 4 octobre de Eilat, de Sderot, de Tel-Aviv, de Jaffa ou de Herzelia pour une « Marche de l’espoir ». Aujourd’hui, 600 à 1000 femmes israéliennes et palestiniennes se retrouveront à Jérusalem devant la résidence du premier ministre Benjamin Netanyahou pour réclamer la reprise des négociations de paix. Hier à Genève, habillées de blanc, une quarantaine de militantes de tous horizons se sont réunies derrière une banderole sur la place des Nations pour soutenir cette initiative lancée par l’organisation « Women wage peace (les femmes font la paix »).

Leur but est de rassembler le plus largement possible les femmes derrière la bannière pacifique, qu’elles soient « de droite, du centre et de la gauche », et « de toutes confessions religieuses, laïques ou athées ». Ainsi, aucune revendication politique ou territoriale précise, si ce n’est « une paix juste et durable pour le deux peuples », explique Massia Kaneman, membre du comité de l’association JCall et organisatrice de la manifestation genevoise.

« C’est un cri du cœur, nous n’acceptons plus que nos frères, pères ou fils soient tués et de vivre sous la menace constante de la guerre et de la violence. Les femmes ont un rôle déterminant à jouer pour parvenir à la paix », poursuit-elle. L’organisation Women wage peace, qui clame « être devenue le plus grand mouvement citoyen d’Israël », est née en 2014 à la suite de l’offensive d’Israël contre Gaza, qui s’est sol- dée par 2000 morts palestiniens, dont plus de 500 enfants, et 67 tués du côté israélien, parmi eux trois civils. CKR




Derniers articles