Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

soirée d’information et de débat à propos de l’Accord sur le Commerce des Services TiSA - ACS

jeudi 19 mai à 19h : la parole aux communes

dimanche 15 mai 2016 par Claude REYMOND


Depuis 2013, trois mobilisations majeures autour du traité de libre-échange TiSA (Trade in services agreement - ACS, Accord sur le commerce des services) ont eu lieu à Genève. Ces mouvements s’inscrivent dans une large mobilisation mondiale qui est en marche depuis les fuites de Wikileaks à propos de TiSA et des autres traités transatlantiques.

TiSA fait partie du Grand marché transatlantique avec ses « frères » TAFTA/TTIP et CETA et est en cours de négociation dans les salons feutrés de la Mission d’Australie de Genève depuis le début de 2012, entre 50 pays, en marge de l’OMC et dans une opacité remarquée.

Ce traité de libéralisation des services est la suite de l’AGCS (Accord général sur le commerce des services), qui réunissait les pays de l’OMC dans les années 1990 et qui a été mis partiellement en échec grâce à la mobilisation mondiale citoyenne de l’époque. Cette fois, les pays les plus riches et les plus libéraux du monde, auto-proclamés les « meilleurs amis », ont lancé une nouvelle mouture copiée-agravée de l’AGCS. Parmi les points communs de ces deux négociations, TiSA devait rester discret …

TiSA menace de mettre à sac les Services publics et d’en finir avec la démocratie, au nom du "libre-échange" et de la "concurrence non faussée". En filigrane, il faut lire les objectifs inavoués des initiants : la maximisation du profit et le règne des multinationales. Or, nous comptons que cela se sache, afin que ce projet anti-démocratique suive le même destin que l’AGCS, direction les oubliettes.

Jeudi 19 mai, la parole est donnée à une partie des communes qui se sont symboliquement déclarées "Hors TiSA".

Nous aurons ainsi le plaisir d’accueillir dans la salle Gandhi de la Maison des associations les quatre intervenants suivants : Sandrine Salerno et Alfonso Gomez Cruz, pour la Ville de Genève, Michel Pomatto pour le Grand-Saconnex et Gérard Scheller, du Comité Stop TiSA-Genève. Les interventions seront suivies d’un débat avec le public puis une verrée sera servie pour clore de façon conviviale cette soirée interactive.



titre documents joints

Derniers articles