Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

Communiqué de presse du 28 novembre 2014

Le Conseil d’Etat et les TPG ont choisi l’escalade : le front syndical lance un appel à la grève 4 décembre !

vendredi 28 novembre 2014

Le front syndical TPG – composé du SEV, d’ASIP et transfair – dépose ce vendredi 28 novembre un préavis de grève pour le jeudi 4 décembre. Alors qu’une entrevue avec le ministre des Transports Luc Barthassat était prévue ce vendredi, le magistrat PDC a annulé le rendez-vous donnant tâche au Conseil d’administration d’informer les syndicats sur les démarches de l’entreprise. Or, pour seule réponse à la colère des employés des TPG qui se battent pour leurs emplois et leurs conditions de travail, l’entreprise a saisi la Chambre des relations collectives de travail pour régler la question du service minimum. Le Conseil d’Etat fait le choix de l’escalade alors que tous les feux étaient au vert pour trouver une issue à la crise. Dès lors, une nouvelle grève est agendée au jeudi 4 décembre.

Pourtant la journée avait plutôt bien commencé puisque le Conseil d’Etat, par la voix de M. Lonchamp, son président, avait affirmé aux représentants du personnel que le service minimum était une obligation du contrat de prestation liant l’entreprise au Grand Conseil et que cela ne liait en aucun cas les employés. Dès lors la saisie de la CRCT par le directeur général a.i. des TPG Christoph Stucki et la présidente du CA Anita Frei constitue un revirement aussi inattendu que provocateur. Pour les syndicats, « la CRCT est utilisée comme un nouvel obstacle à la détermination des collègues et est utilisée de manière inappropriée puisque le litige ne concerne pas la direction des TPG et les syndicats, mais bien le personnel et le ministre de tutelle.

Précisons que les syndicats SEV, Transfair et ASIP n’ont jamais été consultés sur la question du service minimum pourtant inscrit dans les contrat de prestations depuis plusieurs années.

Les syndicats qui ont fait grève le 19 novembre réitèrent leur demande : « Nous voulons un interlocuteur, soit le ministre de tutelle des TPG, M. Luc Barthassat, soit un répondant au Conseil d’Etat. » Les syndicats demandent que le contrat de prestations 2015-2018 soit remanié pour qu’il n’y ait ni licenciements, ni détérioration des conditions de travail et que les acquis des retraités soient conservés. La porte du dialogue est encore ouverte, mais le temps presse. Une grève est annoncée pour le 4 décembre. Sa durée n’est pas déterminée.

SEV TPG, A.S.I.P., transfair

Pour plus de renseignements :
Vincent Leggiero, président SEV-TPG, 078 714 07 73
Alain Perroud, président transfair TPG, 079 240 64 58
Philippe Schaedler, A.S.I.P. TPG, 076 658 67 27
Valérie Solano, secrétaire syndical SEV 079 333 32 43



Derniers articles