Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

concernant la hausse des tarifs postaux

mercredi 3 septembre 2014 par Claude REYMOND
DETEC
Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication
Madame Doris LEUTHARD
Bundeshaus Nord
3003 Bern

01/09/2014


concernant la hausse des tarifs postaux

Madame la Conseillère fédérale,

En vous félicitant pour la rigueur déployée sur bien des dossiers dont vous avez la responsabilité, quoi que sans doute allez-vous recevoir plusieurs demandes concernant l’objet en titre, nous nous permettrons cependant de donner à la nôtre un caractère particulier.

De par la loi, la Poste a pour mandat de garantir la distribution des journaux régionaux ou locaux et de la presse associative. Au début de l’année 2014, elle a introduit une hausse échelonnée sur trois ans de ses tarifs d’envoi de journaux, alors qu’en 2013 un système tarifaire unifié renchérissait déjà l’envoi de journaux associatifs de 6%.

La nouvelle hausse de 2 centimes par année et exemplaire entraînera une augmentation des coûts que nombre de journaux ne pourront plus supporter. Pourtant les 1000 titres des Eglises, des partis politiques, des associations de branche, des organisations sportives et culturelles, des œuvres d’entraide, des associations professionnelles ou des syndicats constituent une importante source d’information et favorisent l’intégration sociale.

Cette hausse des tarifs n’est d’autant pas nécessaire que les bénéfices nets de la Poste se sont montés à 626 millions de francs pendant l’exercice 2013.

La Poste, qui est en mains publiques,

a) ne doit pas être autorisée à bafouer la décision du Parlement, à savoir de maintenir et favoriser la diversité du paysage médiatique ;

b) ne peut pas légitimement réduire ses obligations en matière de service universel à la population afin d’optimiser ses bénéfices ; attitude inepte et perfide puisque le Parlement a justement relevé l’aide indirecte à la presse afin de garantir la survie des petits journaux régionaux et de la presse associative.

En votre qualité de Conseillère fédérale en charge du Département de tutelle de La Poste, nous vous exhortons

  • à intervenir dans son conseil d’administration pour que celui-ci obtienne des Directeurs qui lui sont soumis la stricte observation des décisions politiques devant prévaloir sur la finalité économique de cette société spéciale ;
  • et ordonner une affectation des bénéfices d’exploitation qui équilibre les comptes d’une manière qui renforce sa probité dans toutes ses missions spécifiques.

En faisant remarquer que le mouvement syndical s’est astreint de manière récurrente à intervenir sur cette thématique depuis plus d’une décennie, nous voulons présentement vous rendre attentive au fait que le Congrès de l’Union syndicale suisse de 23 et 24 octobre 2014 est saisi d’une proposition tessinoise : « l’USS estime que Swisscom, la Poste et les CFF doivent être renationalisées, c’est- à-dire à nouveau soumises au contrôle direct de la Confédération et gérées directement par celle-ci », afin notamment « que les services publics soumis au contrôle démocratique – pas uniquement du point de vue stratégique, mais aussi opérationnel – puissent garantir des prestations correctes à la population ».

Cela étant, nous restons dans l’attente de vous lire avant cette échéance, et - bien évidemment - avec une phrase qui nous rassérène concernant le principal objet de la présente.

Avec l’assurance de notre considération distinguée.

PS
Vous a-t-on informée des moyens que La Poste déploiera pour contourner l’insuffisance technologique de son nouveau fournisseur de téléphonie Sunrise ?

Après l’appel offre en la matière, est-ce que ces coûts supplétifs (liaison avec les cars postaux, lieux éloignés des centres urbains, etc.) ont vraiment été pris en considération avant d’écarter celle de Swisscom ?

copie va à USS + Union syndicale cantonale tessinoise + Syndicom

Claude REYMOND, secrétaire syndical CGAS,
3e représentant de la Conférence des Unions syndicales cantonales auprès du Comité USS



Derniers articles