Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

Faire grève n’est pas un crime – défendez les militants chinois des droits syndicaux emprisonnés

mardi 8 octobre 2013 par Claude REYMOND

Wu Guijun, un travailleur migrant employé depuis 9 ans par l’usine de meubles Diweixin Product Factory de Shenzen (Chine du Sud), est détenu depuis le 23 mai et est passible de poursuites pénales pour avoir défendu les droits de ses collègues de travail. Depuis son arrestation Wu n’a pu entrer en contact avec sa famille.

Les employés de cette usine appartenant à une société de Hong Kong ont cherché à négocier plus tôt cette année en raison d’inquiétudes liées à une réduction de la production et de préparatifs apparents de transfert de la production à un autre site à l’intérieur du pays. Sept travailleurs ont été élus pour les représenter, dont Wu, mais l’employeur a refusé de communiquer des informations et de négocier. En réaction, les travailleurs ont cessé le travail le 7 mai et demandé aux autorités locales d’intervenir. Le 23 mai, 300 travailleurs ont été entourés par la police alors qu’ils se rendaient à la mairie. Plus de 20 travailleurs ont été arrêtés et détenus, dont Wu Guijun. Tous ont éventuellement été relâchés, sauf Wu. Selon son avocat, Wu fait aujourd’hui l’objet de poursuites pénales « pour avoir organisé un rassemblement en vue de troubler l’ordre social ».

Faites part de votre soutien et solidarité envers Wu Guijun et les travailleurs/euses chinois/es – UTILISER LE FORMULAIRE

http://www.iuf.org/cgi-bin/campaigns/show_campaign.cgi?c=782



Derniers articles