Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

mercredi 6 mars 2013 à 13h00

bibliothèque de l’Association des correspondants auprès des Nations Unies (ACANU), Palais des Nations

lundi 4 mars 2013 par Claude REYMOND
Avis aux médias
 
Pour publication immédiate : 1er mars 2013
 
Les ouvriers de Nissan et les leaders des droits civils se rendent au Salon de l’auto de Genève
 
Les ouvriers et les leaders communautaires du Mississippi révèlent comment Nissan traite ses employés
 
Les ouvriers de l’usine Nissan de Canton, au Mississippi (Etats-Unis), rejoindront les membres de l’Alliance du Mississippi pour la justice chez Nissan (MAFFAN), un organisme représentant le clergé, les élus politiques, les activistes des droits civils et les étudiants, à Genève le 6 mars pour révéler la façon dont Nissan traite ses employés. Le groupe expliquera en détail comment Nissan ignore les normes internationales du droit au travail, y compris la liberté d’association et le droit de conduire la négociation collective, en refusant aux ouvriers de son usine du Mississippi une élection syndicale équitable et en utilisant une campagne de peur pour décourager les employés à considérer un syndicat.
 
« Nissan nous fait savoir qu’ils ne veulent pas de syndicat au Mississippi » a déclaré Michael Carter, ouvrier de Nissan au Mississippi. « Ils essaient de nous faire peur au sujet des syndicats. Ils nous font comprendre que l’usine fermera si nous supportons un syndicat. Nous avons besoin d’une procédure équitable pour que les ouvriers puissent décider par eux-mêmes. Nissan reconnaît les syndicats dans ses usines du monde entier. Pourquoi pas au Mississippi ? » a ajouté Carter.
 
Nissan a conduit une campagne de peur pour empêcher les ouvriers de créer un syndicat, y compris :
 
• Organisation de réunions et de discussions de table tonde antisyndicales pour créer une atmosphère de peur
 
• Diffusion de vidéos antisyndicales dans l’ensemble de l’usine sur des récepteurs de télévision pendant la journée de travail
 
• Suggestion aux ouvriers que la syndicalisation conduit à la fermeture des usines ou au licenciement.
 
Les ouvriers de Nissan aux USA ne peuvent pas compter sur les lois américaines faibles du travail pour protéger de façon adéquate leur droit fondamental à la création d’un syndicat. Les ouvriers de Nissan demandent à la société de respecter les principes d’une élection équitable, y compris :
 
• Empêcher le syndicat et l’employeur de se discréditer mutuellement
 
• Fournir un temps égal et un accès égal aux partisans du syndicat pour parler aux ouvriers lorsque l’employeur conduit une réunion antisyndicale pendant les heures de travail
 
• Cesser les pressions, les menaces et l’intimidation pour empêcher les ouvriers d’exercer leur droit de décider de rejoindre ou ne pas rejoindre l’UAW.
 
« Nissan et Renault, son partenaire de l’Alliance, reconnaissent et négocient collectivement avec les syndicats dans leurs opérations du Japon, d’Afrique du Sud, de Russie, d’Espagne, du Royaume-Uni, du Mexique et d’Australie » a déclaré le révérend Melvin Chapman, pasteur de l’église baptiste missionnaire Sand Hill et membre de l’Alliance du Mississippi pour la justice chez Nissan. « C’est la lutte des droits civils de notre époque : le droit à une procédure d’élection libre, équitable et sans crainte. Nous amenons le Mississippi à Genève pour informer Nissan que ce qui se passe au Mississippi est inacceptable » a ajouté Chapman. La MAFFAN a été fondée lorsque le député Bennie Thompson, qui représente Canton, Mississippi, à la Chambre des représentants des Etats-Unis, a invité les leaders du Mississippi à former un comité pour défendre les ouvriers de Nissan.
 
Les membres de la MAFFAN seront à Genève pour demander à tout le monde de regarder sous le vernis pour comprendre les enjeux au Mississippi.
PDF - 107.8 ko
ADVISORY_Geneva_Auto_Show_final_FRENCH.pdf


Derniers articles