Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

LE COLLECTIF 500

dénonce les conditions de la mise en place de la convention ville-canton-cff-oft !

mercredi 19 décembre 2012

Sur le quai 2, secteur D de la gare de Cornavin sont arrivés en ce jour, sur les 14 heures 15 tapantes une délégation des CFF.

Ils sont venus pour signer la convention sur l’étude de la variante d’agrandissement souterrain de la gare Cornavin proposée par le Collectif 500.

L’Etat s’est déplacé en grandes pompes ...

Le Collectif 500 était également là, bien qu’on ait oublié de l’inviter.

Alors que cette étude, qui mobilise tant de forces et de dignitaires, a pour sujet la proposition de variante issue du travail du Collectif 500,
et que nous pensions donc être en quelque sorte "partenaires" du processus, nous avons été poliment - mais fermement - écartés par la maréchaussée.

Cela fait toujours plaisir, pour des citoyens qui amènent des solutions d’avenir pour le bien collectif, de se voir traités comme des indésirables.

A nos yeux, en voulant nous écarter, le canton et les CFF cherchent volontairement l’affrontement.

Cela est bien regrettable.


Communiqué de presse

L’étude conjointe des CFF, du Canton et de la Ville concerne très spécifiquement le projet mis au point par les experts membres du Collectif 500.

Les CFF ont, à plusieurs reprises, tenté de dénaturer ce projet en en faisant des estimations complétement farfelues, soit en rajoutant une ligne souterraine pour le fret (+ un demi-milliard), soit en rajoutant d’inutiles et onéreux saute-mouton (+450 millions).

Cela dans le seul but de discréditer la version souterraine.

Aujourd’hui, les autorités et la régie fédérale signent un accord d’étude sans tenir au courant le porteur du projet qui est l’objet même de l’étude.

A cette occasion on invite la presse.

A cette occasion on oublie le Collectif 500, le seul acteur à avoir proposé une solution raisonnable et d’avenir pour l’agrandissement de la gare Cornavin.

Vu la puissance de lobbying et les énormes capacités financières des CFF et de l’OFT, nous ne pouvons accepter que cette étude se fasse sans que nous ayons accès aux pièces essentielles du dossier, à commencer par la convention elle-même !

Tout cela sent la poudre-aux-yeux et la combine.

Nous resterons extrêmement attentifs et critiques face à une étude qui, en soi, ne nous conviendra que si elle se déroule en parfaite transparence.

L’attitude des autorités aujourd’hui augure mal de la suite.

Nous ne laisserons pas le débat être le seul jeu de prétendus - la mobilité à Genève le prouve depuis longtemps - experts à la solde de lobbies, d’intérêts personnels ou financiers.

Nous refuserons encore et toujours la démolition d’un vaste pan de la ville de Genève, que ce soit par pure bêtise ou à des fins spéculatives !

NON A L’OBSCURITE ! OUI A LA GARE SOUTERRAINE !

Collectif 500, 19.12.2012

www.luttons.ch

voir



Derniers articles