Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

Communiqué aux médias

syndicom dénonce la résiliation de la CCT de la presse en Suisse romande par les éditeurs

lundi 10 décembre 2012 par _information fournie par la composante

syndicom s’engage contre le démantèlement de la Convention collective de travail (CCT) et soutient tous les journalistes et collaborateurs/trices des rédactions dans les démarches pour le maintien du contrat collectif.

syndicom offre à impressum son soutien actif et la solidarité inconditionnelle pour la défense de cette CCT

Il faut à tout prix éviter de tomber dans la même situation intenable qu’en Suisse alémanique et au Tessin. En effet, depuis la résiliation de la CCT (GAV) en aout 2004, les éditeurs de ces deux régions refusent jusqu’à présent toute négociation pour une nouvelle convention. Ceci a des effets graves sur différents domaines des médias : les salaires des pigistes ont été dégradés massivement, la sécurité sociale dans les contrats individuels est diminuée et plusieurs éditeurs refusent tout dialogue social lors de mesures de restructuration. Ces dégradations ont aussi des effets visibles sur la qualité des médias.

La branche de la presse écrite dans son ensemble risque de glisser dans un état de démantèlement social inacceptable : les négociations entre syndicom et l’association patronale Viscom pour une nouvelle CCT dans la branche graphique n’ont abouti jusqu´à maintenant à aucun résultat. Les employés de l’industrie graphique prennent position demain sur le refus des revendications patronales : l’augmentation de la durée du travail hebdomadaire à 42 heures et la baisse des suppléments de nuit. En cas de vide contractuel, il n’y aura plus de paix de travail, et syndicom et ses membres donneront la réponse adéquate.

syndicom s’inquiète fortement de la situation et appelle les employeurs de toute la branche des médias à réviser leurs plans de dérégulation !

Personnes de contact :
- Patricia Alcaraz, secrétaire romande (079 382 74 28)
- Stéphanie Vonarburg, secrétaire centrale (079 773 40 53)
- Roland Kreuzer, membre du bureau directeur (079 759 49 72)


Derniers articles