Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

action syndicale pour les grévistes sud-africains

rapport de la délégation ayant remis l’adresse du mouvement syndical genevois à son Excellence l’Ambassadeur MINTY

mercredi 29 août 2012 par Claude REYMOND

MPEG4 Audio - 3.3 Mo
Expressions de Laurent + Umberto

Chères et chers camarades,

J’aimerai remercier tou-te-s les participant-e-s à l’action de ce matin à l’Ambassade de l’Afrique du Sud, ça a été très important communiquer la condamnation de la part des syndicats genevois de la repression du mouvement de grève dans les mines de ce pays - bien que les seuls syndicats qui ont repondu à l’appel ont été Unia et SSP, on doit aussi signaler parmi les absents IndustriAll, le syndicat international de l’industrie a refusé de participer...

Comme prévu, après la prise de parole et le temoignage de Laurent Tettamanti (qui a visité la région de Marikana en 2008) nous avons observé une minute de silence.

Par la suite, une délégation de la CGAS (moi et Claude Reymond) a transmis une lettre de la part des syndicats genevois pour demander au gouvernment sudafricain d’intervenir au plus vite sur ce conflit.

L’ambassadeur a été très disponible et très interessé à nos demandes et nous a confirmé que :

  • L’intervention du gouvernment a été immediate en donnant tout le soutien aux grévistes blessés, aux familles des grèvistes assassinés et aux syndicalistes arretés par la Police.
  • Le President Zuma s’est engagé à faire ouvrir dans l’immediat une enquête transparente pour établir les responsabilités de cette tragédie
  • Une réunion d’urgence de tout le gouvernment sudafricain a été prévue cette semaine pour faire le point de la situation dans le secteur minier.
  • Tout le monde politique sud-africain est engagé à assurer le maximum de respect des droits des travailleurs.

Par la suite l’Ambassadeur a voulu nous faire part de tous les projets internationaux par lesquels l’Afrique du Sud s’est engagée à mieux proteger les droits de l’homme et à lutter contre la diffusion d’armes.

Nous avons encore insisté pour une modification de l’actuel regime d’exploitation des mines en Afrique du Sud et pour une meilleure redistribution des richesses dans ce pays, point que a été approuvé par l’Ambassadeur.

Nous avons aussi demandé d’être tenus au courant de la suite qui sera donnée à notre courrier et de pouvoir continuer à échanger des informations autour du respect des droits des travailleurs dans ce pays.

Merci d’avance pour votre temps et attention,

Cordialement, Umberto Bandiera

à nos camarades décédés / dans leur lutte

face à Lonmin pour / une augmentation de salaire

publié dans Le Courrier du 30-08-2012



titre documents joints

Derniers articles