Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

LA SSR CHERCHE LE CONFLIT SOCIAL

Après avoir terminé le cycle des négociations prévues avec le Syndicat Suisse des Mass média (SSM), l’entreprise de service public SSR-SRG ne veut pas reconduire la convention collective de travail (CCT) qui arrivera à échéance le 31 décembre 2012. C’est la première fois qu’une entreprise de service public suisse renonce à ses obligations sociales et s’engage sur la voie de la confrontation.

Le personnel de la SSR et ses représentants ont toujours su faire les sacrifices nécessaires à la pérennité du service public. Le bénéfice dégagé par la SSR en 2011 en est la meilleure preuve. La situation du personnel se péjore pourtant d’année en année, tant au niveau salarial qu’en matière d’irrégularité du temps de travail. Malgré l’extrême flexibilité qu’autorise le contrat collectif actuel et l’absence de revendication syndicale représentant un coût pour l’entreprise, la SSR exige de son partenaire un démantèlement complet des mécanismes de protection des employés contre les abus de planification, veut baisser sensiblement le revenu des salariés les plus exposés et exige de surcroît une CCT qui permettrait d’enfreindre la loi sur le travail.

Depuis plus de 20 ans, le SSM participe de manière constructive à l’élaboration des conditions contractuelles nécessaires à l’activité d’une entreprise nationale de radio et de télévision. La brutalité de l’attaque de la SSR contre son personnel et son partenaire social semble irresponsable.

Sans le parapluie régulateur d’une convention collective de travail, le secteur des médias électroniques suisses se trouvera rapidement confronté aux conditions du marché du travail européen. La distorsion de concurrence qui en résultera présente un risque important de dérégulation des conditions de travail de ce secteur d’activité, et des secteurs voisins.

Roger De Weck est-il disposé à remettre sa direction générale sur la voie du dialogue social ? Telle est la question que les responsables syndicaux lui poseront à l’occasion de leur prochaine rencontre.

Secrétariats SSM, Genève et Lausanne


curieux ? alors http://vimeo.com/40688461



Derniers articles