Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

la production de prestations d’intérêt public ne doit être pas délocalisée

vendredi 4 mai 2012 par Claude REYMOND
Monsieur Alain CARRUPT
Syndicat des médias et de la communication
secrétariat central
Monbijoustrasse 33
case postale 6336
3001 Berne
 
04/05/2012
 
Naxoo 022 Télégenève SA
la production de prestations d’intérêt public ne doit être pas délocalisée et le réseau doit rester sous contrôle de la collectivité publique qu’il dessert
 
Cher coprésident,
 
En tant qu’organisateur des manifestations du Premier Mai à Genève, j’ai été amené à m’entretenir avec des collègues de Syndicom, du Parti socialiste, d’Ensemble à gauche, et d’autres sur l’objet en titre - conversations provoquées par la décision du Conseil administratif de la Ville Genève de céder le 51% des actions de notre municipalité dans le réseau susnommé ; celle-ci doit cependant faire l’objet d’un vote du Conseil municipal la semaine prochaine.
 
Mes collègues genevois de Syndicom se déclaraient particulièrement opposés à cette perspective considérant que
 
1. l’employeur du réseau Naxoo est actuellement le seul qui ait ratifié une convention collective pour son personnel (plus de 200 collaborateurs) en vigueur depuis 6 ans http://www.cgas.ch/SPIP/spip.php?article2101 ;
 
2. l’acheteur probable refuse depuis des années de reconnaître la prérogative des syndicats pour l’amélioration des conditions de travail des salariés concernés ;
 
3. les emplois nécessaires à la production des prestations de Naxoo doivent rester à proximité et l’on craint que l’absorption de ce réseau par un autre engendre une concentration technologique qui affecte tant le nombre des emplois que l’étendue et la nature des contenus livrés aux usagers - ces derniers pouvant devenir cryptés à des fins commerciales http://www.cgas.ch/SPIP/spip.php?article2102 ;
 
4. il n’est pas indifférent que les Conseils d’administration des réseaux de communication comprennent des représentants de collectivités publiques, et que ceux-là soient plus nombreux que ceux des intérêts privés strictement commerciaux, puisqu’il est notoire que les premiers tiennent plus volontiers en compte la dimension humaine des structures de production.
 
Notre Communauté partage une bonne partie de cette analyse et critique les politiques locales en matière d’emploi dont il « résulte un manque cruel d’emplois manuels et industriels accessibles à la main-d’oeuvre locale - qui n’est pas constituée uniquement de traders et de cadres de haut vol » http://www.cgas.ch/SPIP/spip.php?article2096.
 
Comme nous sommes persuadés que le maintien de la propriété du sol par nos collectivités leur permet d’influer sur les activités économiques qui s’érigent sur les droits de superficie temporaire qu’elles accordent, nous sommes convaincus que la participation des premières aux organes de conduite des régies publiques ou de sociétés réalisant de prestations d’intérêt public garantit que ces dernières le demeurent.
 
Bien que je respecte la liberté de politique conventionnelle des fédérations de l’USS, je dois toutefois t’informer des analyses périphériques et t’inviter à soutenir les efforts locaux entrepris dans le sens des objectifs ci-dessus définis.
 
Cordiales salutations.
 
Copie va aux sections genevoises de Syndicom
et aux camarades rencontrés le Premier Mai
 
Claude REYMOND, secrétaire syndical CGAS
PDF - 140.7 ko
2012-05-04cgas_syndicom_-_central_Naxoo_022_Telegeneve-re6913.pdf


Derniers articles