Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

soutenir devant les autres conseillères et conseillers fédéraux

vendredi 23 mars 2012 par Claude REYMOND
DFAE
Département fédéral des affaires étrangères
Monsieur le Conseiller fédéral
Didier BURKHALTER
Bundeshaus West
3003 Berne
 
Genève, le 23/03/2012
 

Respect et application des principes et droits fondamentaux au travail dans les Organisations internationales du système des Nations Unies, y compris le droit à la négociation collective

Monsieur le Conseiller fédéral,

Peut-être qu’avant votre arrivée au DFAE vous avez été informé par sa cheffe Micheline CALMY-REY du souci de notre Communauté en ce qui concerne la faculté pour tous les travailleurs d’exercer leurs droits syndicaux. Concernant plus particulièrement celui du droit à la négociation collective au sein des institutions des organisations des Nations Unies, la CGAS avait décidé de soutenir l’action de notre composante New Wood auprès de tous les chefs d’Etat participant aux activités de l’ONU (http://www.cgas.ch/SPIP/spip.php?article1889). Nous connaissons la réponse qui lui fut adressée par votre prédécessrice à ce sujet le 5 juillet 2011.

Il se trouve que depuis la situation dans le domaine a considérablement évolué suite à la publication du « Rapport du Corps commun d’inspection des Nations Unies sur les relations personnel / administration » et sa Recommandation sur la mise en oeuvre des droits du travail dans l’Organisation des Nations unies.

En effet, celui-ci correspond à une véritable "révolution" dans la mesure où - pour la première fois - un organe de l’Assemblée générale demande officiellement, avec sa Recommandation conclusive, que le Secrétaire général reconnaisse et applique les droits en question.

Pour les syndicalistes que nous sommes, il s’agit maintenant de « trouver » une dizaine d’Etat qui demandent la mise en œuvre de la Recommandation sus mentionnée. En tant que secrétaire de la CGAS et 3e représentant de la Conférence des Unions syndicales cantonales, j’ai été chargé d’interpeller le mouvement syndical au niveau fédéral pour que celui-ci agisse auprès de la Confédération.

J’ai donc préparé avec mon collègue Jacques VIGNE de New Wood le projet d’une adresse de l’USS au Conseil fédéral ; lequel sera présenté le 28 mars à notre instance nationale et que je souhaite vous faire tenir - de façon à vous permettre d’en évaluer les possibles faiblesses qui vous empêcherait de le soutenir devant les autres conseillères et conseillers fédéraux de votre collège, et de nous indiquer lesquelles...

En restant dans l’attente de vous lire, nous vous remercions par avance de votre meilleure contribution à la réalisation des droits sus mentionnés - qui participera sans doute à la vivacité renouvelée des principes de la Déclaration de Philadelphie - et vous prions de croire, Monsieur le Conseiller fédéral, à l’expression de notre parfaite considération.

Claude REYMOND secrétaire syndical CGAS et

Jacques VIGNE, secrétaire général New Wood



Derniers articles