Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

adjonction à l’ordre du jour de la conférence des unions syndicales cantonales du 22 février 2012

vendredi 17 février 2012 par Claude REYMOND

Chères et chers collègues du Secrétariat USS,

Vous n’êtes pas sans savoir que le mouvement syndical genevois a déposé une initiative cantonale « Pour le renforcement du contrôle des entreprises. Contre la sous-enchère salariale. » http://www.cgas.ch/SPIP/spip.php?article1910 parce que la politique salariale d’employeurs de plus en plus nombreux devient scandaleuse, et que les mesures d’accompagnement ne nous fournissent pas encore toutes les armes nécessaires pour réduire leurs discriminations sur la rémunération des travailleuses et travailleurs.

Par ailleurs, notre action est de plus en plus entravée par des restrictions d’accès aux lieux de travail, alors que les syndicalistes membres des commissions tripartites sont appelés à rapporter sur la situation dans les entreprises ! Aussi, la CGAS a-t-elle souhaité un protocole d’accord à ce sujet, et l’Union des associations patronales genevoises a accepté d’entrer en matière. http://www.cgas.ch/SPIP/spip.php?article2044

Ces dispositions régionales, dont les résultats ne se feront pas sentir avant bien des mois, font partie des moyens que nous opposons aux milieux d’extrême droite qui prétendent que la sous enchère ne serait pas de la responsabilité des employeurs eux-mêmes mais plutôt de la libre circulation et des « méchants migrants » qui acceptent des salaires à la baisse.

Suite au récent dépôt d’une initiative de l’UDC « contre l’immigration de masse », présentée comme l’outil qui de réglera les problèmes de dumping salarial, de logement, de santé publique, de chômage, etc., nous pensons que l’USS, et l’ensemble du mouvement syndical suisse, doit principalement et rapidement

  • dénoncer la sous-enchère pour ce qu’elle est,
  • réaffirmer la nécessité d’une adaptation des lois en faveur d’une responsabilité solidaire dans la sous traitance,

afin de bien faire comprendre à la population que les migrant-e-s ne sont pas responsables de la précarisation des moyens d’existence de sa grande majorité.

Aussi, je prie le secrétaire syndical préposé à l’organisation des débats de la Conférence des unions syndicales cantonales de bien vouloir porter à l’ordre du jour de sa prochaine séance du 22 février, après le n°8 sur le 1er mai, un point intitulé « vers une manifestation fédérale à Berne fin septembre 2012 contre la sous-enchère salariale ». afin que les répondants des Unions puissent échanger à ce sujet et se déterminer sur l’hypothèse.

Cordiales salutations, Claude REYMOND, secrétaire syndical CGAS
+ 3e représentant des Unions syndicales cantonales auprès du Comité USS
Communauté genevoise d’action syndicale - Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève
022 731 84 30 téléphone



Derniers articles