Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

Communiqué de presse

Menace de dumping salarial dans la vente à Genève !

mercredi 2 mars 2011 par _information fournie par la composante

Les associations patronales du commerce de détail veulent des extensions horaires
alors qu’elles ne peuvent garantir le maintien d’une Convention collective de force
obligatoire dans la vente. Menace de dumping salarial dans la vente à Genève !

Les associations patronales du commerce de détail accusent les syndicats de faire échouer
les négociations pour le renouvellement de la Convention collective cadre qui garantit des
salaires minimaux dans le secteur de la vente à Genève.

Cependant, lors de la dernière rencontre sous l’égide du Département de l’économie, il a été
révélé que seules 340 entreprises sur les 3’000 que compte le canton sont prêtes à signer la
Convention collective du secteur qui arrive à échéance fin juin 2011 !
En clair, les patrons sont quasi unanimes pour exiger des extensions horaires en dépit du
vote populaire du 28 novembre dernier (56% de non à la modification de la LHOM), mais peu
(guère plus de 10%) sont prêts à accorder des contreparties pour leur personnel.

Sans nouvelles entreprises signataires, le secteur de la vente à Genève se retrouvera sans
salaire minimum obligatoire. En effet, pour déclarer une CCT de force obligatoire, il faut
qu’au moins 50% des entreprises concernées soient signataires de la CCT.
Dans ces circonstances particulièrement inquiétantes et au lieu de faire pression sur les
entreprises non signataires comme COOP, Denner, Charles Vögele, etc., les associations
patronales font pression sur les syndicats pour qu’ils acceptent une extension des heures
d’ouverture dont les Genevois ont clairement exprimé qu’ils ne voulaient pas.

Avant de faire du chantage sur le personnel de vente en risquant le dumping salarial dans le
secteur, les associations patronales feraient mieux de s’assurer une majorité nécessaire à la
possibilité de déclarer de force obligatoire la CCT-Cadre !

Lara Cataldi + Joël Varone

Secrétaire syndicale SIT + Secrétaire syndical Unia

077 434 50 15 + 079 398 49 95



Derniers articles