Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

position d’attac-genève sur la votation cantonale genevoise du 13 février concernant l’amnistie fiscale

lundi 17 janvier 2011 par infomation fournie par nos alliés

Non à l’amnistie fiscale

Le 13 février 2011, les citoyens genevois ayant le droit de vote devront décider d’accepter ou non une amnistie fiscale. Cette proposition des partis de droite est un cadeau aux fraudeurs du fisc, spécialement les plus riches.

En ce qui concerne les salaires, une déclaration précise évite la fraude, elle peut être vérifiée par les autorités fiscales du côté du salarié et du côté du patron.

Pour ce qui est des fortunes et de leurs rendements, c’est une autre chanson : le secret bancaire permet toutes les dérives. Pourtant la solution est simple, il suffirait de généraliser une déclaration précise de la fortune (et de son rendement), vérifiable par le fisc du côté du contribuable et du côté du banquier. C’est exactement cette transparence fiscale qu’Attac demande depuis des années. Ce genre d’amnistie serait alors superflue et les fraudeurs pourraient être punis selon la loi.

A l’occasion de cette votation, Attac demande donc aux citoyens responsables de tout faire pour passer à une vitesse supérieure dans la traque aux grands fraudeurs en supprimant cet aspect du secret bancaire. L’étape suivante étant de taxer tous les bénéfices financiers sur les transactions spéculatives, ce qui n’est de loin pas le cas actuellement.

Attac-Genève (Association pour une Taxation des Transactions financières et pour l’Action Citoyenne)



Derniers articles