Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

Communiqué de presse du 20 septembre 2010

Accord à l’aéroport entre ISS et PUSH : la CGAS conteste le caractère syndical de ce dernier

lundi 20 septembre 2010 par Claude REYMOND

La CGAS a pris connaissance du fait qu’ISS Aviation est sur le point de conclure une convention collective de travail (CCT) avec l’association PUSH (Personnel Union Swissair holding). Mardi 21 septembre un dépouillement public est organisé à l’aéroport. Les grévistes sont intervenus auprès de la CRTC pour bloquer le processus.

Par le biais de cet accord, ISS Aviation essaie de contourner le Syndicat des services publics (SSP/VPOD), le syndicat qui organise depuis de nombreuses années les salariés du secteur en question ; PUSH, par contre, ne comptait aucun membre chez ISS Aviation avant le début de la grève.

L’association PUSH se fait passer pour un syndicat. En tant qu’organisation faîtière du mouvement syndical genevois, la CGAS tient à préciser que tel n’est pas le cas. Comme le confirment tant la genèse que les statuts de PUSH, il s’agit d’une association de type corporatiste regroupant ses membres selon leur appartenance à une société ou à un type de société, et non d’un syndicat organisant les salariés sur la base de leurs intérêts communs face à leur employeur.
Une telle association pouvant de plus regrouper des cadres et des membres de la direction pose un problème d’indépendance face à l’employeur. Les délégués « syndicaux » de PUSH sont d’ailleurs le plus souvent des cadres ou du personnel ayant des responsabilités hiérarchiques. De même, c’est l’adresse de l’employeur qui figure, en règle générale, comme domicile de PUSH.

La proximité de vues entre PUSH et la direction des sociétés dans lesquelles cette association est active s’est confirmée lors des récents conflits du travail chez Swissport et ISS : elle a systématiquement pris le parti des options patronales alors que ces dernières représentaient un recul pour les conditions de travail du personnel.

L’association PUSH est systématiquement utilisée par les sociétés afin de briser les résistances syndicales. Elle ne saurait donc être reconnue comme organisation syndicale. A ce titre, l’association PUSH n’appartient à aucune des confédérations syndicales, ni au plan national, ni au niveau local.

La CGAS continue à soutenir la lutte pour que le personnel de nettoyage de l’aéroport obtienne des salaires décents.