Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

Pour une citoyenneté locale élargie

mardi 4 mai 2010 par Claude REYMOND

Le Bureau de la CGAS a été sollicité par le collectif VIVRe et a décidé de soutenir son initiative ce 4 mai 2010.

Coordination ViVRe -
Communiqué de presse – 29 avril 2010

Une coordination, qui s’intitule ViVRe, pour « Vivre, Voter, Représenter », vient de naître afin de
stimuler un processus constituant qu’elle juge enlisé. Les parties prenantes considèrent que la
réalité multiculturelle d’un canton tel que Genève doit être reconnue, que notre canton s’est
historiquement construit avec l’apport des migrant-e-s, et que ces réalités exigent la
reconnaissance des droits civiques aux étrangères et étrangers ayant opté pour une résidence
prolongée dans notre canton comme un ingrédient incontournable du vivre ensemble.

PDF - 24.2 ko
2010-05-07Proposition_collective_coordination_ViVRe.pdf

Les organisations associées, issues de la société civile, réagissent par une proposition collective à la
position de la commission thématique de l’Assemblée Constituante sur les droits politiques, qui s’est
trouvée divisée au point de ne lui recommander que l’extension de l’éligibilité sur le plan communal,
abandonnant toute extension des droits politiques au niveau du canton.

Elles considèrent que la
prudente restriction proposée des droits civiques à l’éligibilité communale est une mesure de défiance
qui n’est pas à la hauteur d’un processus constitutionnel orienté sur l’avenir. Selon elles, la participation
de toutes et tous à l’échelon local est hautement intégrative et n’a aucune raison d’être confondue avec
la participation au niveau fédéral ouverte par le processus de naturalisation. Adhérer à la nationalité
Suisse relève d’une démarche individuelle portant sur d’autres droits et devoirs sans liens avec la
résidence.

Cette proposition est initialement l’oeuvre collective des associations suivantes : Association des juristes progressistes, Association Solidarité Femmes Africaines de Genève, Badil - Resource Center for
Palestinian Refugee and Residency Rights, Camarada, Centre de Contact Suisses-Immigrés, Collectif de soutien aux sanspapiers
de Genève, Communauté genevoise d’action syndicale, Coordination contre l’Exclusion et la Xénophobie, DiverCité,
Fédération associative genevoise, Jeunes Vert-e-s de Genève, Les Verts Genève, Les Verts de la ville de Genève, Ligue Suisse
des Droits de l’Homme, Maison Kultura, Maison Populaire de Genève, Parti socialiste genevois, Parti Socialiste Ville de
Genève, Syndicat Interprofessionnel des travailleuses et travailleurs, Unia Genève.. Elle demande à l’Assemblée Constituante
d’incorporer dans la future Constitution trois principes :

1. Genève reconnaît le caractère multiculturel de sa population.

2. Genève reconnaît les apports des migrantes et migrants à son identité et à sa richesse culturelle,
sociale et économique.

3. Les étrangères et étrangers ont le droit de vote et d’éligibilité aux niveaux communal et cantonal
après un délai de résidence légale en Suisse égal pour toutes et tous de 5 ans.

La liste des soutiens est ouverte dès ce jour à toute association ou parti. La proposition, intitulée
« Citoyenneté locale pour toutes et tous : Vivre, Voter, Représenter » est disponible pour signature
à toutes les résidentes et résidents genevois-e-s, suisses ou étrangers, dans le but entre autres
d’illustrer le vif intérêt que suscite dans la population l’extension des droits politiques à une communauté
jusqu’ici privée de représentation (voir le texte de la proposition en annexe).

Personnes de contact :
Alpha DRAMÉ, Maison Kultura, 078 781 86 54
Dario CIPRUT, Coordination contre l’Exclusion et la Xénophobie, 077 414 19 12 ou 022 310 57 30
Ali BENOUARI, DiverCité, 079 302 33 77
Pilar AYUSO, Centre de contact Suisses-Immigrés, 022 304 48 60



Derniers articles