Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

l’initiative anti-minarets qui n’est qu’une dangereuse attaque visant à discriminer une partie de la population

vendredi 20 novembre 2009 par Claude REYMOND

Madame, Monsieur,

A un peu moins de 10 jours de la votation de l’initiative anti-minaret, l’UOMG souhaite faire part de son point de vue sur la campagne et ses dérapages.

Nous vous remercions de faire écho à notre préocupation face à un climat qui se détériore, afin que cette campagne retrouver un peu de séreinité et de dignité avant le sprint final.

Avec nos remerciements.


A dix jours des votations, il semble opportun à l’UOMG de commenter la campagne concernant l’initiative anti-minarets. En effet, bien que surpris que cette initiative soit soumise au vote, nous trouvions que le jeu de la démocratie directe permettait de parler de la présence des musulmans en Suisse et ainsi de répondre aux interrogations et peurs de nos concitoyens.

Cependant, nous avons rapidement constaté que le climat autour de cette votation était tendu et qu’il ne permettait pas un réel dialogue de qualité. Des faits anecdotiques remplaçaient une vraie argumentation ne permettant pas d’aborder les sujets de fond, qui ne sont d’ailleurs pas en lien avec les minarets.

D’autre part, après plusieurs semaines de débats, et malgré le fait que la majorité des partis et des autorités appellent à rejeter cette initiative, force est de remarquer qu’un climat de haine à l’encontre des musulmans s’installe insidieusement et entraîne des dérapages qui, s’ils sont certes minoritaires et imputables à des groupuscules d’extrême droite, n’en sont pas moins très inquiétants.

Après une campagne d’affichage agressive, une mascarade d’appel à la prière, un caillassage de la mosquée de Genève, nous sommes la cible de propos révoltants tenus dans le Schweizerzeit, journal dont le rédacteur en chef n’est autre que le député national UDC M. Schlüer. Dans ce journal, le président des Démocrates Suisses de Thurgovie, Willy Schmidhauser, préconise l’expulsion de masse des musulmans « Massenausschaffung der Muslime » afin d’en réduire le nombre en Suisse.

Face à ces provocations et ces agressions, nous pouvons féliciter les musulmans pour leur calme et leur dignité ainsi que pour leur confiance en l’Etat de droit pour régler les problèmes d’individus qui ne respectent pas les lois. Cet Etat de droit est le rempart de tous face aux extrémismes, il permet le vivre ensemble et c’est à cette Suisse des valeurs que nous sommes attachés.

Dans ce sens, nous nous adressons donc aux citoyens de notre pays pour qu’ils rejettent massivement l’initiative anti-minarets qui n’est qu’une dangereuse attaque visant à discriminer une partie de la population de ce pays et qui permet la résurrection de propos et de méthodes musclées que l’on croyait appartenir définitivement à nos livres d’histoire.

Pour l’UOMG

Yahia Basalamah, Président

Lucia Dahlab, Vice-présidente



Derniers articles