Communauté genevoise d’action syndicale

Organisation faitière regroupant l’ensemble des syndicats de la République et canton de Genève

Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax 731 87 06

iban CH69 0900 0000 8541 2318 9

PROLONGATION DE LA CCT NATIONALE AVEC LA MIGROS

mercredi 4 novembre 2009 par _information fournie par la composante

Les avancées sociales de la CCT sont préservées malgré la pres-sion sur les coûts
L’ancienne convention nationale a été renouvelée : les partenaires sociaux et la Migros se sont mis d’accord pour prolonger la CCT actuelle jusqu’en 2014. De cette manière, les nombreuses avancées sociales appliquées par la Migros restent préservées malgré la forte pression sur les coûts.

L’apparition de nouvelles et puissantes chaînes de distribution étrangères et la crise économique ont fondamentalement modifié la situation que l’on retrouve aujourd’hui dans le commerce de détail. Comme ces récents concurrents ne reconnaissent pas le partenariat social et versent souvent des rémunérations inférieures à celles qui sont de mise dans ce secteur, cela exerce une forte pression sur les salaires et les charges salariales accessoires au sein de la Migros.

Dans une telle situation, le maintien des avancées sociales acquises jusqu’ici a été au coeur des négociations que la Société suisse des employés de commerce a, en tant que partenaire social, entamé avec la Migros. Celles-ci s’avèrent importantes : en comparaison nationale, la Migros offre, dans le cadre de la CCT nationale, de très bonnes prestations sociales. La protection assu-rée dans le cadre des entreprises du distributeur est bonne, les congés maternité et paternité sont généreux, le salaire minimum est acceptable. Suite à longues négociations, les partenaires sociaux – la Société suisse des employés de commerce, l’Association suisse du personnel de la boucherie ainsi que la Commission paritaire nationale (CPN) – se sont mis d’accord pour prolon-ger la Convention collective de travail nationale actuelle (CCT-N) jusqu’en 2014.

La pression exercée par la concurrence a tendance à provoquer une détérioration des conditions de travail dans le commerce de détail. En prolongeant la CCT-N, les partenaires sociaux envoient un signal clair contre le dumping social. En dépit de l’exacerbation de la compétition dans le commerce de détail, la Migros reste ainsi fidèle à son principe de responsabilité sociale.

Pour toute question complémentaire Luc Python, secrétaire central pour la Suisse romande, tél. 079 355 45 89

Date 27 octobre 2009
Communiqués de presse www.secsuisse.ch/presse



Derniers articles