Observatoire de l’Aide Sociale et de l’Insertion

p.a. CGAS, rue des Terreaux-du-Temple 6, 1201 Genève

observatoire.oasi@gmail.com

compte postal 14-499363-8

La fin du RMCAS ou comment démotiver à retrouver du travail

jeudi 15 janvier 2015

Au 31 janvier 2015, les quelques 1700 personnes bénéficiant encore du RMCAS passeront à l’aide sociale. Leurs prestations seront nettement diminuées, jugez plutôt :

Pour une personne seule, le forfait mensuel pour l’entretien du RMCAS était de Fr. 1377.- Celui de l’aide sociale (LIASI) de Fr. 977.- (avec la possibilité de recevoir Fr. 150.- de plus à condition d’effectuer des "efforts d’insertion" suffisants).

Le montant maximum du loyer pouvant être pris en charge, pour une personne seule, était de Fr. 1’300.- pour le RMCAS. Il est de seulement Fr. 1’100.- pour l’aide sociale, montant souvent dépassé à cause du niveau des loyers genevois...

Les personnes exerçant des "petits boulots" pouvaient avec le RMCAS conserver leur revenu à hauteur de Fr. 500.- par mois - c’est la "franchise sur le revenu". Dans le système de l’aide sociale, aucune franchise n’est admise si la personne travaille à moins de 50%. Les montants de Fr.300.- à 500.- peuvent être conservés si le bénéficiaire travaille à 50% ou 100 %.

On pénalise donc gravement ceux qui ont une activité modeste...les poussant à ne pas travailler du tout ou à travailler au noir. Une belle manière de décourager ceux qui tiennent à rester actifs...

Maximum de loyer pris en charge, franchise sur le revenu : sur ces deux points de Grand Conseil avait voté que l’aide sociale s’alignerait sur les dispositions du RMCAS .Vous le trouvez d’ailleurs en toutes lettres tout à la fin de la LIASI, à l’art.60 al. 12. la loi. Mais le règlement d’application n’a jamais été modifié sur ce point...

Pour plus d’explications, lisez ci-dessous l’article paru dans Gauchebdo le 9 janvier 2015.



titre documents joints

Derniers articles