9 novembre 1932 - plus jamais ça

à la mémoire du 9 novembre 1932, pour la démocratie et la liberté

p.a. CGAS - Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax +41 22 731 87 06

2002

1902 – 2002 sur la plaine de Plainpalais,

témoins de 100 ans de luttes ouvrières

samedi 2 novembre 2002 par Claude REYMOND

Nous nous réunissons le 9 novembre depuis plus de 30 ans sur la Plaine de Plainpalais pour dénoncer la répression du mouvement social par l’armée et l’impunité des responsables de la fusillade, qui favorisèrent également les provocations fascistes… C’est ici également que furent déployés en 1902 les escadrons engagés dans la répression de la grève générale de solidarité avec les Tramelots genevois.

Mais nous nous rassemblons aussi pour prendre position sur le présent :

  • Depuis quelques mois, l’administration américaine a remis à l’ordre du jour le concept médiéval de guerre préventive. Ce ne sera pas un combat contre la faim (qui fait pourtant 6 millions de victimes par année), mais une nouvelle razzia contre l’Irak pour s’approprier la deuxième réserve d’or noire du globe. Toutes les guerres, même « préventives », sont inacceptables. Répétons-le encore et toujours !
  • Depuis la fin de l’année dernière, la classe politique dominante helvétique a renforcé l’exploitation du peuple travailleur. Elle tente de démanteler l’assurance chômage en réduisant d’un quart le nombre d’indemnités aux sans-emploi, elle appuie les gestionnaires des assurances privées dans leurs revendications de réduction du taux de conversion des avoirs vieillesses du 2e pilier – ce qui diminuerait de près de 15% les rentes à verser, elle allège la fiscalité pour les gros revenus mais fait doubler les primes d’assurance maladie en 10 ans, pour l’année prochaine +9% ? Pour augmenter sa part de richesse, elle licencie à tout va ; impose à La Poste des restructurations destructrices d’emploi et de l’environnement ; certains de ses membres renient leur signature et tente de bousiller l’accord sur la préretraite à 60 ans des gars du bâtiment… Répétons-le, unis nous sommes forts – résistons en défendant nos droits, développons nos solidarités pour créer un monde plus tolérant et plus généreux !
se souvenir et réagir samedi 9 novembre 2002
de 11h à 21h sur la Plaine de Plainpalais

11h00 allocutions près de la grande tente placée au centre de la plaine de Plainpalais ;

11h30 apéritif avec la population sympathisante ;

12h00 déplacement vers la Pierre et dépôt solennel d’une gerbe au pied du monument ;

puis repas en commun

15h00 présentation du film Le Temps des Passions (vol. 3) par Claude Torracinta, puis projection sous la tente, ensuite débat ;

16h30 entretien avec un manifestant du 9 novembre 1932 ;

18h00 animation musicale avec la Fanfare des Cropettes

20h34 (heure du feu selon le soleil) dernier hommage par citation des treize victimes
et lancement de 13 fusées rouge

  • Pendant toute la journée, exposition sur la grève générale de 1902 et la fusillade de 1932, stands d’information sur les luttes en cours (et les objets soumis en votation le 24 novembre). Sur Radio Zones 93.8 Mhz, émissions spéciales avec notamment retransmission de la conférence du 10 octobre sur le centenaire de la grève générale de 1902
  • Restauration chaude toute la journée, le bénéfice sera utilisé pour autofinancer en partie la manifestation.

Comité du 9 novembre : Communauté genevoise d’action syndicale ; Parti du travail ; Parti écologiste genevois ; Parti socialiste genevois ; solidaritéS ; AVIVO ; Collectif 14 juin ; Groupe pour une Suisse sans armée ; Université populaire albanaise ; Association de soutien aux combattants des Brigades internationales ; Association Maison populaire de Genève ; Comités amérique centrale ; Memoria Viva ; ¿Donde Están ? ; Operación Condor : Organisation socialiste libertaire