9 novembre 1932 - plus jamais ça

à la mémoire du 9 novembre 1932, pour la démocratie et la liberté

p.a. CGAS - Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax +41 22 731 87 06

La liberté syndicale est un droit de tout citoyen

jeudi 30 octobre 2014 par Claude REYMOND

Tribune de Genève du 10-11-2014 informe : Le directeur de l’OMPI se fait taper sur les doigts - Deux rapporteurs spéciaux de l’ONU demandent à Francis Gurry de réintégrer le responsable syndical limogé en septembre.

Le 5 septembre 2014, le Président de l’Association du Personnel de l’OMPI a été suspendu puis licencié. Ce représentant du personnel avait signalé certaines irrégularités internes au fonctionnement de cette organisation. Sans vouloir rentrer dans le détail de cette affaire, ce licenciement pose deux questions principales :

1. La protection des lanceurs d’alerte, notamment dans la fonction publique. Un/e fonctionnaire a le devoir, l’obligation de par son contrat avec l’institution, de dénoncer le mauvais usage des fonds publiques et, de fait, devrait recevoir une protection particulière pour ce type d’interventions. Ce ne fut pas le cas, malheureusement, à l’OMPI. Nous pouvons constater que les administrations des organisations internationales protègent leur direction plutôt que leur institution.

2. L’exercice de la fonction syndicale dans les organisations du système des Nations Unies. Ce licenciement fait écho aux nombreuses restrictions et licenciements dont les syndicalistes sont victimes dans l’exercice de leur fonction, non seulement au sein des entreprises, mais aussi dans la fonction publique nationale et internationale. La liberté syndicale est un droit de tout citoyen. Cette liberté est mise à mal : défendons-la.

Les syndicats et associations du personnel du système des Nations Unies sont en train de mener une campagne pour la réintégration du représentant du personnel de l’OMPI.

C’est pour ces raisons que les organisateurs de la commémoration du 9 novembre 1932 ont demandé à Monsieur Moncef KATEB de s’exprimer durant cette manifestation.


signez la pétition en ligne http://www.labourstartcampaigns.net/show_campaign.cgi?c=2541