Comité d’organisation du 1er Mai

p.a. CGAS, Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax +41 22 731 87 06

iban CH24 0900 0000 1775 3619 5

info@cgas.ch

Carlos

adjoint au Secrétariat CGAS

Envoyer un message

Articles de cet auteur

1er Mai 2013 : contribution littéraire

Annette Hug
La merveilleuse assurance
1948. Soudain, le facteur apporte une rente aux retraités. D’accord, les vieux n’ont rien payé, mais le peuple s’est transformé en bonne fée : « Maintenant on paye », décidèrent les jeunes à une écrasante majorité, on paye pour que la peur régresse. Et les jeunes vieillirent. Pendant des années et des années, la confiance régna, comme le raconte un postier chevronné. Il dit : Rends-toi compte. Au début des années 70, encore on a demandé à un apprenti : « Tu saurais (...)

Communiqué de l’USS du 01.05.2013

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté à l’occasion de la Fête du travail dans une cinquantaine de localités du pays pour « Des salaires plus justes, des rentes meilleures », le slogan choisi par l’USS pour cette année.

discours de Alexander Enlenine - Parti du travail

Nous sommes aujourd’hui ici pour défendre le renforcement des droits et du respect des salarié-e-s. C’est ce que dit notre ruban rouge. Ce combat est plus nécessaire et urgent que jamais car aujourd’hui nous devons faire face à une offensive d’une ampleur et d’une brutalité inédite du patronat et des partis politiques à sa solde contre les droits et les intérêts les plus fondamentaux des travailleurs...

discours de Alejo PATINO - Syndicom

Si nous avons la chance d’avoir des conditions de travail encore acceptables et des assurances sociales nous permettant de faire face, dignement, aux aléas de la vie, elles ne sont pas tombées du ciel...

discours de Hanne DAM - Unia

les lois actuelles offrent une protection minime voire inexistante aux employés en cas de licenciement collectifs et c’est pour cela que...

discours de Lorenzo PIERELLA - Unia

Les attaques contre nos retraites doivent nous pousser à lutter, non seulement pour le maintien des conditions existantes, mais également pour gagner des améliorations !

discours de Jocelyne HALLER - solidatritéS

Il nous faut seulement être lucides et prendre la mesure de la portée des attaques de nos ennemis de classe, et puiser dans la conscience du danger la force de nous remobiliser, de reconstruire nos solidarités, de reconquérir nos droits et d’en obtenir de nouveaux.