Comité d’organisation du 1er Mai

p.a. CGAS, Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax +41 22 731 87 06

iban CH24 0900 0000 1775 3619 5

info@cgas.ch

Fédération des Kurdes en Suisse par Ilyas KULL

vendredi 1er mai 2015

Au nom des associations kurdes de Suisse
Vive le 1er mai, journée de lutte et de solidarité !

Bonne fête du 1er mai à tous les travailleurs et ouvriers du monde,
à tous les peuples opprimés !

Nous, immigrés kurdes, ouvriers, fonctionnaires, chômeurs, pauvres, femmes et jeunes, sommes dans la rue le 1er mai. Nous sommes ensemble pour la paix, la liberté, la démocratie et pour une vie plus digne, débarrassée de l’oppression et de l’exploitation. Nous sommes solidaires dans le combat pour les droits et les libertés.

Nous sommes dans la rue le 1er mai avec tous les problèmes liés à la précarisation, aux violences à l’égard des femmes, à la dévastation de l’environnement, à la guerre, etc. Nous, les immigrés du Kurdistan qui avons été contraints de quitter notre pays du fait de la guerre, sommes avec vous sur ces places depuis des années. En tant que travailleurs, nous subissons également la dégradation des conditions de travail en Suisse. Et en tant que Kurdes, nous sommes en plus confrontés à la question des peuples dont l’identité et les droits ne sont pas reconnus. Alors que nous marchons ici main dans la main, dans notre pays, notre peuple est peut-être, comme chaque année, sous les jets de gaz lacrymogène.
...
La révolution du Rojava au Kurdistan de Syrie représente un nouveau point de départ pour les peuples opprimés et les travailleurs du Moyen-Orient et ailleurs dans le monde, afin de se réapproprier une autorité politique, ... de fonder un nouveau système basé sur le transfert de pouvoir au peuple, en tant que véritables dépositaires de ce pouvoir.

Notre résistance contre les terroristes d’ISIS et leurs supporteurs internationaux n’a pas seulement pour but de protéger la vie et la dignité humaine mais aussi la résistance nécessaire pour défendre les réalisations de la révolution et un système basé sur une démocratie radicale et l’élimination des organisations hiérarchiques.
Maintenant, au travers des batailles héroïques de nos camarades des unités populaires de protection du peuple (YPG) et d’unités de protection des femmes (YPJ), les terroristes ont été chassés de la ville...

Leur résistance est entrée dans une phase plus difficile qui est celle de la restauration de la vie sociale à Kobané, qui subit un siège sur le plan économique et logistique, où près de 80% des structures ... vitales ont été détruites.

Nous, immigrés du Kurdistan, sommes dans la rue le 1er mai avec les travailleurs, les fonctionnaires, les chômeurs, les pauvres, les femmes et les jeunes, pour une vie digne, pour la paix, la liberté et la démocratie.

Bonne fête du 1er mai, journée d’union, de lutte et de solidarité,
à tous les travailleurs et tous les peuples opprimés !