Comité d’organisation du 1er Mai

p.a. CGAS, Rue des Terreaux-du-Temple 6 - 1201 Genève - phone +41 22 731 84 30 fax +41 22 731 87 06

iban CH24 0900 0000 1775 3619 5

info@cgas.ch

lundi 26 avril 19h30 Maison des Associations

Les syndicats honduriens après le putsch

vendredi 16 avril 2010 par Claude Reymond

Invité par le SOLIFONDS,
Carlos H.
Reyes, président du
syndicat STIBYS,

séjournera en Suisse
à l’occasion du
1er Mai. Candidat
du mouvement populaire
à l’élection
présidentielle en 2009, il a retiré sa
candidature en automne, lorsqu’il est
apparu que le scrutin serait organisé
de manière illégitime par le gouvernement
Micheletti, qui s’est imposé au
pouvoir suite au putsch militaire.

Carlos H. Reyes est l’un des principaux
représentants du vaste front de résistance
(Frente Nacional de la Resistencia
Popular, FNRP). Les organisations
réunies au sein de ce front demandent
une assemblée constituante et s’engagent
ainsi pour la démocratisation du
pays et la justice sociale.

Carlos H. Reyes rendra compte de
la situation actuelle au Honduras, de
la répression et des assassinats : trois
syndicalistes ont été tués pendant le
seul mois de février. Il évoquera aussi
le combat des syndicats et la résistance
populaire, de même que l’importance
des événements honduriens
pour toute l’Amérique latine.

PDF - 580.2 ko
2010-05-01solifonds_bulletin.pdf